Ville de NyonNyon Région Tourisme

Services

Vincent Hacker - Le Centre-Droit

1er février 2021
Les textes de présentation des candidats ont été rédigés sous la responsabilité de ceux-ci et de leur parti.

Né en 1967 à Neuchâtel, j'ai quitté la Région des Trois-Lacs, après mes études de commerce, pour découvrir d'autres horizons en Suisse et à l'étranger. Arrivé dans le canton de Vaud il y près de 30 ans, j’ai vécu à Moudon, puis à Yverdon-les-Bains et enfin, dès 1996, à Nyon.

Depuis l’adolescence, je me suis toujours engagé, avec passion, dans des activités volontaires et bénévoles au service de la collectivité, tant auprès des scouts, de la Croix-Rouge, des sapeurs-pompiers ou encore de la protection civile. Et, depuis quelques années, je suis membre du Comité d’organisation du Triathlon de Nyon.

Humaniste et fervent défenseur de la liberté que je vois comme un pouvoir d’agir, je considère l’égalité des chances et des genres, les droits de l’enfance, ainsi que la défense de la nature et la transition vers une économie respectueuse de l’environnement, comme les fondements de mon engagement en politique par lequel je souhaite participer à l’émergence d’une société juste, progressiste et durable.

Après avoir travaillé une dizaine d’années dans le domaine des assurances, puis près de quinze ans à l’international pour l’industrie des machines, j’ai souhaité m’orienter vers une activité plus locale et me présenter aux élections communales. Élu à la Municipalité en 2016, j’ai choisi d’en faire mon activité principale, afin de pouvoir m’y consacrer pleinement.

Depuis lors, je suis à la tête des Services industriels et du Service des relations et ressources humaines. Les compétences de management et de stratégie acquises au cours de ma carrière professionnelle me sont d’une grande utilité, car la fonction de Municipal est complexe et particulièrement exigeante, notamment en termes de responsabilités.

Engagé dans la politique environnementale depuis plusieurs d’années, je suis membre de plusieurs associations, notamment l’Association romande pour la protection de l’environnement (ARPEA), Géothermie Suisse, le Forum climatique de la Côte, ainsi que de la Commission de politique énergétique de l’Union des Villes suisses.

Et c’est fort de l’expérience d’une première législature accomplie avec un engagement sincère et une grande constance dans la ligne vert’libérale, que je me présente pour un nouveau mandat.  Être réélu me permettra d’inscrire mon engagement dans la continuité, en poursuivant les nombreux projets initiés, dont je souhaite voir la concrétisation, pour le bien-être des habitantes et habitants de notre belle ville.

Mon crédo :

« Quand on ose, on se trompe parfois. Quand on n’ose pas, on se trompe toujours. »