Ville de NyonNyon Région Tourisme

Services



Votation communale sur La Suettaz : pourquoi il faut voter oui le 9 février

Envoyer à un ami
Print article
Municipalité de Nyon - 13 janvier 2020
Pour les raisons énoncées ci-après, la Municipalité de Nyon et le Conseil communal vous recommandent d'approuver l'adoption du Plan d'affectation La Suettaz.

OUI à des logements à loyers modérés et abordables pour les Nyonnais

La pénurie de logements accessibles aux bas et moyens revenus contraint jeunes, seniors et familles à quitter Nyon. Le Plan d'affectation permettra d'augmenter fortement le nombre d'appartements à La Suettaz: il passera de 248 à 387 (+139). Les 3/4 des loyers seront en dessous du prix du marché moyen actuel.

OUI au relogement des habitants dans leur quartier

La mixité sociale et intergénérationnelle est au cœur des préoccupations de la Municipalité. Les habitants des 2 barres vouées à la démolition ont tous la garantie d'être logés durant les travaux et de trouver un appartement dans les nouveaux immeubles aux mêmes conditions qu'aujourd'hui.

OUI à davantage de verdure et à des arbres indigènes

L'extérieur sera généreusement végétalisé et 50 à 70 arbres d'essences indigènes seront plantés en pleine terre. Les habitants bénéficieront de cours intérieures conçues comme des lieux de vie, d'une place de rencontre et de jeux arborée. Des parkings souterrains empêcheront que les voitures n’envahissent l’espace, comme c'est le cas actuellement.

OUI à un quartier ouvert à toute la population

La mise en œuvre du Plan d'affectation décloisonnera ce morceau de ville et le rendra plus convivial. Une servitude de passage pour piétons et cyclistes l'ouvrira à la population. Des surfaces seront destinées au commerce, à l’artisanat, aux activités culturelles et de loisirs.

En cas de refus

Le projet repartira de zéro. Conséquence : le maintien des loyers aux prix actuels ne sera plus garanti. Les 178 ménages résidant dans les 2 barres vétustes verront leur déménagement dans des appartements neufs repoussé de plusieurs années. Des ménages en attente d'un logement financièrement accessible devront aussi patienter, ou quitter Nyon. 

Voir aussi la brochure de votation en lien ci-dessous