Espace Citoyen
Dernière modification le 02 août 2021 #nyonvillepropre#développementdurable
Dernière modification le 02 août 2021
#nyonvillepropre#développementdurable

Réduire ses déchets

Jeter moins, c’est possible! Recyclage et tri sélectif contribuent à réduire la quantité de déchets produits, mais le meilleur déchet reste celui que l’on ne produit pas. Découvrez nos conseils.
Image
Sensibilisation au recyclage Photo : Michel Perret

Jeter un objet à la poubelle est un geste des plus anodins. Pourtant, il est possible de réduire la quantité de déchets à incinérer de manière significative et d’offrir une deuxième vie aux objets dont on veut se débarrasser. Au-delà du recyclage et du tri sélectif, qui ont leurs limites, des gestes de bon sens donnent des résultats impressionnants: en réduisant ses déchets à la source, on peut faire diminuer sa poubelle de plus de moitié!

Les 5R: refuser, réduire, réutiliser, recycler et composter 

En appliquant le principe des «5R», nous pouvons contribuer à réduire les déchets que nous produisons de manière importante, avec un mode de consommation plus respectueux de notre environnement et de ses ressources. Notre conseil: prenez peu à peu de nouvelles habitudes! Adaptons ensemble nos gestes dans notre quotidien afin de minimisier notre empreinte écologique.

Refuser

Refuser ce dont on n’a pas besoin. Notre comportement de consommateur à l’extérieur de chez nous influence largement la quantité de déchets produits. Il suffit d’identifier les objets superflus auxquels nous sommes habitués et de les refuser. L’objectif est de cesser de faire grandir la demande en produits qui nous encombrent. Par exemple:

  • indiquer sur votre boîte aux lettres votre refus de recevoir prospectus et journaux publicitaires
  • demander de ne pas imprimer de ticket de caisse
  • refuser les sacs plastiques dans les magasins et supermarchés
  • refuser les échantillons gratuits

Réduire

Réduire ce dont on a besoin et qui ne peut pas être refusé. Produire moins de déchets, c’est la meilleure solution pour diminuer les quantités et surtout pour économiser des matières premières. Privilégions la qualité à la quantité afin d’adapter notre consommation à nos besoins réels et aux ressources disponibles sur la planète. Ce sont là des enjeux cruciaux dans la crise environnementale actuelle. Voici quelques exemples:

  • proscrire les produits jetables, portions individuelles et mini-doses 
  • éviter les emballages à usage unique et s’équiper de sachets et sacs réutilisables 
  • réduire les impressions sur papier
  • diminuer le nombre d’appareils électroménagers et audio visuels de son foyer
  • privilégier les produits en vrac et les recharges
  • utiliser une gourde ou un thermos pour les boissons à l’emporter
  • apprendre à conserver ses aliments de manière optimale

Réutiliser

Réutiliser ce qu’on consomme et qu’on ne peut ni refuser ni réduire. L’idée générale est de prolonger la vie des objets que nous utilisons, par exemple:

  • privilégier les contenants et les ustensiles réutilisables et en matériaux durables (bois, verre, tissu, métal)
  • réparer les objets plutôt que de les changer pour du neuf
  • favoriser le mode de consommation collectif et partager les objets peu utilisés
  • favoriser l’achat de matériel d’occasion
  • fonctionner avec des piles rechargeables
  • remplacer le papier ménage par des torchons
  • donner ou vendre les meubles, habits et autres objets usagés plutôt que de les jeter

Recycler

Recycler ce qu’on ne peut ni refuser, ni réduire ni réutiliser. Le recyclage consiste à convertir des objets usagés en matière brute qui pourra ensuite être utilisée pour fabriquer de nouveaux produits. On peut recycler jusqu’à 70% du contenu de notre poubelle et ainsi économiser des ressources naturelles et diminuer la quantité de déchets incinérés. Soyons conscientes et conscients que le recyclage a toutefois un coût écologique et qu’il ne représente pas la solution idéale à la crise environnementale actuelle. Il reste cependant primordial pour éliminer les déchets que l’on ne peut ni refuser ni réutiliser.

La déchèterie de la ville, les nombreux éco-points et la collecte au porte à porte vous permettent de recycler tous les types de déchets. Consultez l’abécédaire du tri (PDF) afin de mettre le bon déchet au bon endroit!

Rot (composter)

Composter le reste. Les déchets organiques sont les résidus des préparations de repas, tels que les pelures de fruits et de légumes, les restes de viande et les arêtes de poisson, mais également les fleurs fanées et les plantes de balcon. Bien que l’on parle de restes ou de résidus, ces déchets sont valorisables et représentent ainsi des matières premières, qui, une fois transformées, deviennent des ressources de qualité.

Contact
Infrastructures

Chemin du Bochet 10
1260 Nyon
Tel. +41 22 316 47 50

Lu - Ma - Me - Je 8h - 12h, 13h30 - 17h
Ve 8h - 12h, 13h30 - 16h30
Autre
Actualités du thème déchet
Déchets Des ambassadeurs de la Communauté d’intérêts pour un monde propre (IGSU).

Des ambassadeurs pour sensibiliser la population aux déchets sauvages dans les espaces publics

Une action de sensibilisation au littering sera menée à Nyon entre demain et samedi avec les ambassadeurs de la Communauté d’intérêts pour un monde propre (IGSU).
Déchets Un des panneaux de sensibilisation installés à la plage.

Campagne de sensibilisation contre le littering des mégots à la plage de Nyon et à la Grande Jetée

Campagne de sensibilisation contre le littering des mégots à la plage de Nyon et à la Grande Jetée
Déchets Image par défaut

La déchèterie sera fermée ce samedi 1er août

Comme annoncé dans le Guide des déchets 2020, la déchèterie sera fermée ce samedi 1er août en raison de la Fête nationale. Merci de votre compréhension.