Espace Citoyen
Dernière modification le 26 octobre 2021
Dernière modification le 26 octobre 2021

Escapades virtuelles à vol d’oiseau: Islande

Neuvième pépite de l'été
Image
Photo : DR

L’année dernière vos bibliothécaires préférées vous proposaient d’inoubliables voyages en train de par le monde, cette année, cela ne sera plus sur terre mais par les airs que vous voyagerez et ceci sans bouger de votre canapé! 

Avez-vous déjà rêvé d'être un oiseau qui pourrait explorer le monde et voler quand bon lui semble? Détendez-vous et laissez vos soucis être remplacés par une vue majestueuse et imprenable.

Profitez de votre visite virtuelle pour admirer le paysage sous un angle nouveau.
Admirez les vues à couper le souffle et tout ce qu'un oiseau peut apercevoir en volant dans le ciel. Sentez-vous libre et laissez votre imagination s'envoler!

Et pour conclure en beauté, laissez-vous bercer par les mots des poètes inspirés par leurs pays.

Bon voyage!

Escapade virtuelle à vol d'oiseau:  Islande - lien youtube

Toi, qui, dès le printemps, par ton souffle chaud se fracasse au pied des montagnes Imposants sommets de glace, toits nageant dans de givrants brouillards, toi qui l’enveloppe d’un vert manteau, as-tu, vent d’ouest, en mémoire nos mots?

*

N’as-tu, des mers d’Espagne, chaudes et langoureuses, pas oublié d’embrasser ma chère aux belles joues roses, comme tu me l’avais promis?

*

J’ai bien rencontré le baiser de ta chère aux joues roses, comme tu me l’as demandé,
Je l’ai apporté survolant les vagues bleues à travers l’air éclatant, ne te mets pas en colère, je n’ai pu te l’apporter.

 *

En route, j’ai regardé un massif, un lys merveilleux illuminait la tête inclinée à un pas de la mort, la belle me demanda de sauver sa chair; J’ai oublié mon devoir et lui donna un baiser.

*

Oubliant sa vie passée, elle leva la tête grâce au souffle de l’amour et alors me sourit.
La vie me rendit grâce du baiser virginal.

Vent d’Ouest (Vestanvindurinn) - Bjarni Thorarensen
(Traduction Jacky Lavauzelle)

 

Contact