Espace Citoyen
Dernière modification le 16 octobre 2021 #grandsprojets#école
Dernière modification le 16 octobre 2021
#grandsprojets#école

Rénovation et extension du complexe scolaire de Nyon-Marens

L’école de Nyon-Marens a connu de nombreuses extensions. Les nouveau travaux, entrepris de 2015-2016, avaient un triple objectif: rénover, agrandir et harmoniser.
Image
Photo : Franziska-Werren

Initialement appelé collège du Stand, l’école secondaire de Nyon-Marens, sa salle de gymnastique et son théâtre éponyme ont été construits en 1968 par l’architecte Jean-Hypolite Guignard. Composé de trois volumes simples reliés entre eux par des couverts, cette réalisation a été conçue pour fonctionner comme ensemble scolaire, culturel et sportif.

Afin d’absorber l’augmentation du nombre d’élèves, il a été nécessaire de réaliser une extension. Dans un premier temps, en 1981, deux pavillons provisoires en bois ont été construits. En 1984, deux salles de gymnastique supplémentaires et un réfectoire ont été ajoutés au complexe par l’architecte Jean-Claude Vuffray. 

De 2006 à 2008, le bâtiment principal a bénéficié d’une importante remise à niveau. D’autres travaux, tels que l’étanchéité et l’isolation des toitures plates du théâtre et de la salle de gymnastique (2008) ainsi que le renouvellement des fauteuils et de la moquette de la salle de spectacles (2010), ont été effectués entre temps.

Le projet

Après la réorganisation du cercle scolaire Nyon-Prangins, l’école de Nyon-Marens devient l’unique site secondaire de Nyon. La démographie très dynamique de Nyon le met sous pression, si bien que l’extension du site devient ainsi un des projets prioritaires de la Ville. Or, les dispositions du plan de quartier permettent la densification de la parcelle et l’augmentation du nombre de classes, permettant d’atteindre 1300 élèves. Dès lors, il s’agit de planifier son extension, de poursuivre les rénovations et remises à niveau, tout en retrouvant une cohérence d’ensemble sur le plan fonctionnel et architectural.

L’implantation d’un nouveau bâtiment situé au sud de la parcelle, le long de la route du Stand, est imaginée. Elle poursuit la logique de développement du site par l’agrégation d’un volume simple, compact et respectueux de son contexte. De part sa situation, elle redéfinit le préau, fédère les différents bâtiments et regroupe les entrées de manière à articuler les accès nord et sud du site.

Le projet de rénovation et d’extension comprenait les réalisations suivantes:

  • création d’un nouveau bâtiment de 24 classes, dans le prolongement de la salle de gymnastique existante 
  • rénovation de certains espaces du bâtiment principal (secrétariat, salles de classe, sanitaires etc.) 
  • création de locaux pour les psychologues, psychomotriciens et logopédistes (PPLS) et mise à niveau de l’eau chaude et de l’eau froide sanitaires de la cuisine scolaires 
  • réfection partielle des aménagements extérieurs, et notamment l’ensemble du préau et des abords de l’extension du nouveau bâtiment ainsi que le terrain de sport et la piste d’athlétisme 
  • remise en état des installations techniques de la salle de gymnastique 1 et des sanitaires 
  • remise en état des installations techniques et scéniques du théâtre

Au terme de ce projet, l’expression architecturale proposée dialogue à la fois avec le bâtiment scolaire existant, à travers son jeu de couleurs sur les contrecœurs des fenêtres et dans l’escalier central, ainsi qu’avec les deux anciens bâtiments, par une composition subtile des ouvertures, des pleins et des vides.

Objectifs

  • harmoniser les bâtiments des différentes époques et proposer une cohérence d’ensemble
  • rénover les infrastructures existantes
  • améliorer le fonctionnement de l’école, du théâtre, des salles de sport et des aménagements extérieurs
  • augmenter la capacité d’accueil de l’école
  • améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment et son empreinte carbone


Chronologie

  • concours (mandats d’étude parallèles): juillet 2013–février 2014
  • études: février 2014–février 2015
  • réalisation: février 2015–août 2016
  • mise en service: août 2016–novembre 2016

Budget

Crédit de concoursCHF 1'690'000.-
Crédit de réalisationCHF 19’633'000.-

Le saviez-vous?

Les exigences du standard « Minergie P » garantissent un niveau élevé de confort et d’efficacité énergétique. Le nouveau bâtiment construit à Nyon-Marens est labelisé Minergie P. Cette labélisation est complétée par la mention « Eco » mais sans labélisation, les exigences étant garanties par un cahier des charges spécifique au projet traitant des aspects écologiques des bâtiments. Ces derniers bénéficient de modes de construction écologiques du point de vue des matières premières, de la fabrication et de la déconstruction, diminuant ainsi l’énergie grise du projet.

L’installation de panneaux solaires photovoltaïques et thermiques met en œuvre une partie du potentiel d’énergie renouvelable du site. La quantité de panneaux photovoltaïques permettant de respecter les normes sur la production d’énergie, les conditions d’étanchéité et l’indice thermique du bâtiment ont été légèrement revus à la hausse. Ces améliorations ont permis de conserver les surfaces de vitrage nécessaires à un bon éclairage naturel, sans modifier l’aspect et les proportions des façades présentés par le lauréat des mandats d’étude parallèles.

Contact