Ville de NyonNyon Région Tourisme

Services



Recrudescence des incivilités en Suisse romande depuis le déconfinement: situation à Nyon et mesures entreprises

Envoyer à un ami
Print article
© Michel Perret / 7 juillet 2020
Municipalité de Nyon - 14 juillet 2020
La sortie du confinement a généré une recrudescence des nuisances et des incivilités en Suisse romande. Nyon n’est pas épargnée. L’annulation de festivalset de nombreuses autres manifestations culturelles ou sportives y contribue certainement. Pour endiguer le phénomène, la Ville de Nyon et Police Nyon Région étendent largement leurs actions conjointes de prévention et de sensibilisation.

A Nyon, les soirées festives improvisées au bord du lac et dans d’autres lieux publics à la fin de l’année scolaire ou à la rentrée sont courantes. Ces rassemblements se déroulent généralement sans problèmes. Il faut dire que la Ville de Nyon et Police Nyon Région organisent conjointement et depuis plusieurs années une série d'actions préventives auprès des jeunes dès 13 ans en impliquant parents, travailleurs sociaux et policiers de proximité.

Cet été, la situation est différente. En raison du contexte sanitaire, une partie de la population renonce à partir en vacances. En outre, l’offre en matière de loisirs est considérablement réduite avec l’annulation de festivals et de nombreuses autres manifestations culturelles ou sportives, ainsi que d’événements tels que les promotions et les girons. Des rassemblements organisés, encadrés et sécurisés. Pressés de reprendre une vie normale et de se retrouver, adolescents et jeunes adultes se regroupent spontanément dans l’espace public, en faisant fi des mesures de protection toujours en vigueur.

Conséquences : au-delà des risques pandémiques, une recrudescence des nuisances sonores et incivilités en tout genre, des déprédations (lieux souillés, toilettes publiques et mobiliers urbains détruits) et des comportements excessifs (alcool, drogue, bagarres), et le lot de plaintes qui les accompagnent.
L’enjeu pour la Ville de Nyon et la Police Nyon Région est donc d’offrir un cadre préventif et sécuritaire à ces soirées improvisées.

Opération « capitaines de nuit »

Pour endiguer le phénomène, la Ville de Nyon et Police Nyon Région ont renforcé leur effectifs sur le terrain et étendu leurs actions conjointes de prévention et de sensibilisation. Ces actions visent non seulement à informer et à sensibiliser les adolescents et jeunes adultes, mais aussi et surtout à renforcer leurs capacités d’autorégulation pour qu’ils deviennent les principaux acteurs de la prévention.

Dans cette optique, le service Enfance, logement et cohésion sociale recourt à des « pairs », soit des jeunes volontaires aptes à entrer en discussion avec les groupes qui font la fête. Identifiables grâce à leur gilet jaune fluo, ces « pairs » dispensent des messages de prévention en même temps qu’ils distribuent des bouteilles d’eau, des barres de céréales, des sacs poubelles et des préservatifs. Ils sensibilisent les jeunes à l’importance de rester attentifs aux autres, en particulier ceux qui sont éméchés, afin qu’ils ne se mettent pas en danger. Les « pairs » sont formés par la Fondation vaudoise contre l’alcoolisme (FVA) et la Fondation PROFA (santé sexuelle et sexualité), et encadrés par les travailleurs sociaux de la Ville de Nyon.

En coordination avec cet accompagnement, les agents de proximité de Police Nyon Région ont lancé l’opération « capitaines de nuit ». Durant leurs patrouilles préventives, les policiers recrutent des volontaires, identifiés au sein des différents groupes de noctambules, et les chargent de modérer tous les comportements excessifs de leurs camarades. Appliqué depuis cet été, ce principe fonctionne plutôt bien, les « capitaines de nuit » respectant majoritairement leur engagement.

Le littering, ce fléau

Des poubelles et des WC supplémentaires ont été installés aux endroits sensibles, ainsi que des containers. Pourtant, au petit jour, le travail de nettoyage est considérable pour rendre ces lieux de nouveaux propres et fréquentables en journée.

Dans le but de réduire ce fléau qu’est le littering – abandon de déchets, tessons de bouteilles, etc. –, une campagne d’affichage, conçue par le Service de l’administration générale et des relations extérieures, est sur le point d’être lancée, non seulement à la plage, mais aussi en ville. Elle témoigne au moyen de photos de l’état consternant dans lequel les fêtards laissent ces lieux après leur départ.

Appel aux jeunes et aux parents

A travers toutes ces actions, la Ville de Nyon et Police Nyon Région démontrent leur volonté de préserver l'organisation de manifestations festives, d'autant plus lorsqu'elles se déroulent sans débordements par la bonne volonté des participants. Mais face aux constats de ces dernières semaines, Ville et PNR souhaitent lancer un appel auprès des jeunes pour qu’ils fassent preuve de prudence et de modération, et invitent les parents à le relayer.

En effet, à partir du milieu de la nuit, les fêtards ne sont parfois plus en état d’entendre quelque message que ce soit. Ils se mettent en danger ou en font courir aux autres. Les débordements nécessitent l’intervention de Police-secours, voire des services médicaux d’urgence. Les fauteurs de troubles sont dénoncés.

Contact

Administration générale et relations extérieures

Place du Château 3
Rez-de-chaussée
Case postale 1112
CH-1260 Nyon

Tél. +41 22 316 40 00
Fax +41 22 316 40 39
Contact par email


Horaires

Lundi
14h - 19h
Mardi - mercredi - jeudi
8h - 11h30 et 14h - 17h
Vendredi
8h - 16h non-stop


Plan de situation

Plan d'accès


Bus
Ligne 2, arrêt Saint-Martin
Ligne 5, arrêt Petit-Perdtemps