Espace Citoyen
23 juin 2022 #développementdurable#famille#enfants#villedeculture#villelacustre
Environnement / Développement durable / Culture / Environnement / Déchets

Le Musée du Léman et Oceaneye présentent «Plastic Léman», une exposition à ciel ouvert sur les microplastiques dans le lac

«Plastic Léman» se découvre dans la cour du Musée du Léman en accès libre, du 23 juin au 4 août 2022. La pollution plastique n’épargne pas le Léman. Au-delà des déchets abandonnés et bien visibles, des tonnes de microplastiques, le plus souvent invisibles à l’œil nu, s’accumulent depuis des décennies. Comment expliquer cette pollution? D’où provient-elle et en quelle quantité? Quels sont les dangers ? Existe-t-il des solutions? Le Musée du Léman et l’association Oceaneye conjuguent leurs compétences pour proposer une exposition entièrement dédiée à la pollution par les plastiques et les microplastiques dans le plus grand lac d’Europe occidentale.
Image
Affiche de l'exposition «Plastic Léman», du 23 juin au 4 août 2022, au Musée du Léman Photo : Musée du Léman

L’exposition se compose de 20 panneaux où se déclinent des explications scientifiques sur les sources, usages et dangers des microplastiques, ainsi que des pistes pour agir, et un regard artistique porté par le photographe Nicolas Lieber. Aux infographies et textes informatifs - on estime que près de 55 tonnes de plastique entrent chaque année dans le Léman alors que seules 10 tonnes en sont extraites! - s’entremêlent les compositions de Nicolas Lieber, qui met en résonance des images d’archives et ses propres clichés du lac. En juxtaposant les deux sources, il dit avoir voulu « montrer un lac heureux, parasité de plus en plus par ce plastique qui pollue autant nos souvenirs que ses eaux, presque sans bruit ».

Une association et un musée mobilisés sur les dangers de la pollution

Créée en 2010 et basée à Genève, l’association Oceaneye étudie et cartographie la pollution plastique en mer et en eau douce, en menant des campagnes de terrain, et sensibilise le grand public. Ses recherches permettent de mesurer l’ampleur du phénomène et contribuent au partage de données scientifiques avec des organismes internationaux (Programme des Nations Unies pour l’Environnement, Commission européenne, Union internationale pour la conservation de la nature, G20). Oceaneye a évalué en 2019 la pollution microplastique dans le Léman et s’emploie à sensibiliser la population riveraine à cet enjeu majeur.

Depuis 1954, le Musée du Léman préserve et met en valeur les patrimoines naturel, culturel et humain du lac. Il s’intéresse à l’ensemble du système lémanique, de son bassin versant jusqu’à ses abysses en passant par ses rives et sa surface. Grâce au soutien du fonds pour le développement durable de la Ville de Nyon, il a fait appel au photographe Nicolas Lieber pour imaginer un projet artistique sur cette omniprésence du plastique dans le lac. 

Contact

Quai Louis-Bonnard 8
1260 Nyon
Tel. +41 (0)22 316 42 50

Autre
Image