Espace Citoyen
13 septembre 2022 #culture#hommage
Officiel

La Municipalité salue la mémoire de Jean-Luc Godard: légende du 7e art qui a passé son enfance à Nyon et y a souvent tourné

C’est avec beaucoup de tristesse que la Municipalité a appris la disparition, mardi 13 septembre, à l’âge de 91 ans, du cinéaste suisse.
Image
Affiche de l'exposition « sentiments, signes, passions − à propos du livre d'image Photo : Ville de Nyon

C’est avec beaucoup de tristesse que la Municipalité a appris la disparition, mardi 13 septembre, à l’âge de 91 ans, de Jean-Luc Godard. 

Né à Paris le 3 décembre 1930 de parents français d’origine suisse, Jean-Luc Godard vit en famille à Nyon − 4, rue du Prieuré – de 1938 à 1948, et y est scolarisé. Sportif, il est gardien de but dans l’équipe de foot junior locale et joue au basket sur la place Perdtemps. Après des études d’ethnologie à Paris, il envisage de devenir écrivain, puis peintre, avant de se lancer dans le cinéma. 

Le réalisateur à l’œuvre prolifique (quelque 125 films) a profondément influencé et bouleversé le septième art par son style inclassable et audacieux. Très attaché à Nyon et à sa région, il y a souvent tourné. En 1979, il filme à la gare de Nyon une scène de Sauve qui peut la vie, avec Nathalie Baye, Isabelle Huppert et Jacques Dutronc. En 1984, c’est avec la collaboration du Nyon Basket Féminin qu’il tourne dans la salle du Rocher le controversé Je vous salue Marie. En 1987, il achève à Nyon et dans la région le tournage de King Lear, un film commencé avec Woody Allen aux Etats-Unis, et qu’il finit en tant que seul réalisateur. En 1997, il réalise, toujours à Nyon et dans la région, Hélas pour moi ! avec en vedette Gérard Depardieu et en 2013, Adieu au langage avec Héloïse Godet, Kamel Abdelli et Richard Chevallier. 

Exposition au Château de Nyon en 2020 

De juin à septembre 2020, le festival international de cinéma Visions du Réel avait présenté avec succès au Château de Nyon sentiments, signes, passions − à propos du livre d'image. Cette exposition imaginée avec Jean-Luc Godard et Fabrice Aragno, son producteur et proche collaborateur, revisitait radicalement son dernier film Le livre d’image, couronné à Cannes en 2018, et permettait au public d’appréhender l’œuvre du maître sous une apparence nouvelle, pour une expérience inédite. Emilie Bujès, Directrice artistique du festival : « Cela a été une expérience extraordinaire que d’échanger avec Fabrice Aragno pour réfléchir au film sous une forme spatiale, sans cesse réinterprétée et réarticulée par la déambulation du visiteur ou de la visiteuse… puis avec Jean-Luc Godard lorsqu’il est venu dans l’exposition : un moment d’une rare intensité et d’une très grande émotion, de son côté comme du nôtre, évidemment. Le cinéma perd l’un de ses plus grand·e·s, si ce n’est le plus grand cinéaste ». Monique Dubey, Cheffe du service de la culture de la Ville de Nyon relève également : « Ce fut un honneur et une belle opportunité pour la culture régionale de présenter au Château de Nyon cette exposition qui a piqué la curiosité et intéressé de nombreux visiteurs d’ici et d’ailleurs ».

Depuis 1977, Jean-Luc Godard vivait à Rolle avec sa compagne, la réalisatrice lausannoise Anne-Marie Miéville. Daniel Rossellat, Syndic de Nyon, qui a eu l'occasion de rencontrer plusieurs fois le cinéaste et de jouer quelques parties de tennis avec lui, se souvient d’« une personnalité discrète, pour ne pas dire secrète, mais un homme attachant ».

La Municipalité est infiniment reconnaissante envers Jean-Luc Godard de tout ce qu’il a apporté à la ville de Nyon et présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches. 

Contact
Administration générale

Place du Château 3 (rez-de-chaussée)
CP 1112

1260 Nyon
Tel. +41 22 316 40 00

Lu 14h00 - 19h00
Ma - Me - Je 8h00 - 11h30, 14h00 - 17h00
Ve 8h00 - 16h00
Autre

Nous répondons à vos appels :
Lundi - jeudi : 8h00 - 11h30, 14h00 - 17h00
Vendredi : 8h00 - 16h00