Espace Citoyen
09 septembre 2022 #environnement
Officiel

Inauguration du site de l’ancienne décharge publique de Molard-Parelliet après sa remise en état et son reboisement

Les travaux d’assainissement et de remise en aire forestière de l’ancienne décharge publique de Molard-Parelliet, sur la commune de Trélex, sont finalisés. La Ville de Nyon vient d’inaugurer cet espace renaturé en présence du Conseiller d’Etat Vassilis Venizelos.
Image
Le site de l’ancienne décharge publique de Molard-Parelliet après sa remise en état et son reboisement. Photo : Ville de Nyon

L’ancienne gravière de Molard-Parelliet, située sur la commune de Trélex, a été exploitée comme décharge publique par la Ville de Nyon de 1965 à 2001. Des ordures ménagères et des déchets de construction constituaient la majorité des dépôts qui y ont été enfouis (265’000 m3 de déchets). A l’époque, cette pratique était courante et autorisée.

Néanmoins, cette ancienne décharge publique faisait apparaître un risque de pollution des eaux souterraines, mais également de la nappe d’Arpey qui fournit de l’eau potable à toute la région. L’assainissement du lieu est donc devenu prioritaire. A partir de 2002 de nombreuses investigations et études ont été menées qui permirent d’entreprendre des travaux d’assainissement de 2017 à 2018.

Cet important chantier a vu la construction d’un vaste écran de protection, un mur enterré d’une longueur de 520 mètres et d’une profondeur de 5 à 18 mètres, qui a permis de séparer la nappe alimentant les captages d’Arpey de celle située sous l’ancienne décharge. 

Le projet fut ensuite complété par un reboisement de la zone. En effet, au vu des conditions précaires du sol et la présence marquée d’espèces néophytes envahissantes, un remodelage du terrain a été nécessaire accompagné d’une reconstitution du sol, de nombreuses plantations (17'000 pins sylvestres, bouleaux et peupliers trembles, et 720 buissons) et de la création de plans d’eau (3 étangs étanchéifiés d’environ 1000m2). Ces travaux ont permis de redonner à ce site son plein potentiel écologique de corridor de migration (recensé dans le réseau écologique cantonal) et de lutter contre les espèces envahissantes.

L’inauguration du site s’est déroulée vendredi 9 septembre en présence de M. Vassilis Venizelos, Conseiller d’Etat en charge du Département de la jeunesse, de l'environnement et de la sécurité et de représentants des Autorités nyonnaises, trélésiennes et cantonales.

Aménagements pour batraciens, reptiles et micromammifères

Au reboisement, c’est également ajouté un accompagnement spécial à la reproduction des batraciens. En effet, le site Molard-Parelliet est partiellement situé dans un lieu d’importance nationale pour amphibiens, raison de l’aménagement des 3 plans d’eau. Un des plans d’eau est un étang vidangeable, situé dans l’aire forestière actuelle, qui pourra accueillir des espèces telles que la grenouille rousse, le crapaud commun, le triton alpestre ou le triton palmé. Les deux étangs supérieurs présentant des conditions plus ensoleillées offrent un habitat de choix pour des espèces plus rares comme le crapaud calamite et le crapaud accoucheur. Outre les plans d’eau, des murgiers ont été créés comme zone refuge, ils servent aussi bien aux batraciens qu’aux reptiles et aux micromammifères.

En images

Contact
Service de l'environnement

Avenue de Bois-Bougy 5
1260 Nyon
Tel. +41 22 316 42 90

Lu - Ma 7h - 12h, 13h30 - 17h
Me - Je - Ve 7h - 12h
Autre

Voir horaires spéciaux (en haut de page)