Ville de NyonNyon Région Tourisme

Offres aux habitantsPlus d'infos

Voyagez à prix réduit avec la carte journalière de transport

Plus d'infoPlus d'infos

Achetez un vélo ou un scooter électrique et recevez jusqu'à 500.-

Plus d'infosPlus d'infos

Énergie renouvelable: soutien aux initiatives privées

Plus d'infosPlus d'infos

Zones à vitesse modérée (20 et 30 km/h)

Dans une zone 20, les piétons sont prioritaires. Ils peuvent déambuler où bon leur semble mais en prenant garde à ne pas gêner inutilement les automobilistes et les cyclistes.
Dans une zone 20, les piétons sont prioritaires. Ils peuvent déambuler où bon leur semble mais en prenant garde à ne pas gêner inutilement les automobilistes et les cyclistes.
© Michel Perret / 17 mars 2009
Documents à télécharger

L’introduction de zones 30 (vitesse maximale autorisée 30 km/h) est une manière déjà largement répandue pour améliorer la qualité de vie dans les quartiers et diminuer en même temps bruit et pollution de l’air. A Nyon, plusieurs quartiers connaissent déjà ce régime de vitesse et d’autres suivront ces prochaines années.

Plus récente et encore novatrice, la zone 20 ou zone de rencontre: ce type de zone s’applique aussi bien à des zones résidentielles qu’à des zones à forte fréquentation de piétons, notamment dans des centre-villes et autour des gares.

Première zone de rencontre à Nyon (20 km/h)
Nyon a aménagé sa première grande zone de rencontre au nord de la gare en automne 2008. Cet espace public, redéfini depuis l'abaissement de la route, la construction de la nouvelle gare du NStCM et l’agrandissement du passage sous-voies, continue ainsi sa mue pour évoluer d'une simple route à une véritable plaque tournante des mobilités entre la gare, le centre et le haut de la ville ! Cette zone de rencontre s'agrandira à terme avec le quartier du Martinet et du côté lac des voies CFF.

La vitesse en moins, la convivialité en plus
L’accès nord de la gare est un lieu avec beaucoup de passage. Le transformer en zone de rencontre est pour la Ville une façon de rendre cet espace public plus sûr et plus convivial pour tous et de donner davantage de place aux piétons. Mis à part deux rues résidentielles, la mise en service de la zone de rencontre de la gare est une première.

Les règles du jeu
Vitesse maximale 20km/h
Les véhicules, y compris les vélos, adaptent leur vitesse afin de faciliter la cohabitation avec tous les usagers.

Priorités aux piétons
Les piétons sont prioritaires et peuvent déambuler où bon leur semble mais en prenant garde de ne pas gêner inutilement les automobilistes et les cyclistes.

Stationnement sur les places balisées
Les emplacements réservés au stationnement des voitures et des deux roues sont définis par un marquage au sol ou une signalisation. Se parquer ailleurs gène la circulation des piétons et crée des dangers inutiles.

Priorité de droite
Sauf indication contraire, c’est la priorité de droite qui s’impose.

Respect mutuel
Les zones de rencontre sont fondées sur le respect mutuel entre tous les utilisateurs.

Vélos, attention !
Dans la zone de rencontre de la gare, la circulation des cyclistes est permise également dans le sens de la descente – surveillez votre vitesse, les 20km/h sont vite atteints.
Ce que dit la Loi
Les zones de rencontre sont autorisées par la législation suisse depuis le 1er janvier 2002. La définition et les règles de leur introduction sont déterminées par l’ordonnance sur la signalisation routière et l’ordonnance sur les zones 30 et les zones de rencontre.

Extrait de l’ordonnance sur la signalisation routière


Art. 22b Zone de rencontre

1 Le signal «Zone de rencontre» (2.59.5) désigne des routes situées dans des quartiers
résidentiels ou commerciaux, sur lesquelles les piétons et les utilisateurs d’engins assimilés à des véhicules peuvent utiliser toute l’aire de circulation. Ils bénéficient de la priorité mais ne doivent toutefois pas gêner inutilement les véhicules.

2 La vitesse maximale est fixée à 20 km/h.

3 Le stationnement n’est autorisé qu’aux endroits désignés par des signaux ou des marques. Les règles régissant le parcage en général s’appliquent au stationnement des cycles.