Ville de NyonNyon Région Tourisme

Offres aux habitantsPlus d'infos

Voyagez à prix réduit avec la carte journalière de transport

Plus d'infoPlus d'infos

Achetez un vélo ou un scooter électrique et recevez jusqu'à 500.-

Plus d'infosPlus d'infos

Énergie renouvelable: soutien aux initiatives privées

Plus d'infosPlus d'infos

Urbanisme, transports, environnement: résultats d’une étude d’envergure

Travaux et environnement - 23 septembre 2009

Face au développement accru de la ville et de la région, la Municipalité accorde une attention particulière au maintien de la qualité de l’environnement. Les forts besoins en mobilité actuels et à venir nécessitent des infrastructures, mais également une meilleure répartition modale entre transport individuel motorisé, transport public et mobilité douce.

Pour avoir une idée claire de la situation actuelle et des conséquences de la croissance prévue, la Municipalité a commandé une étude d’envergure qui a consisté à analyser la mobilité des personnes et l’usage des moyens de transport, pour mieux évaluer les effets qu’auront les projets de développement de Nyon, de Prangins et d’Eysins sur la charge de trafic, la qualité de l’air et l’environnement sonore.

Constats

La Ville de Nyon compte actuellement près de 18'000 habitants. Sa population croît rapidement : 1,7 % par an depuis plus de 5 ans; son taux de motorisation est l’un des plus élevés du Canton avec 602 véhicules pour 1'000 habitants (moyenne cantonale: 570).

La campagne de comptage a révélé que les principaux axes routiers supportent des charges de trafic entre 10 et 15'000 véhicules par jour. L’entrée en ville de Nyon depuis la jonction autoroutière génère près de 27'000 véhicules par jour; le réseau secondaire et urbain du centre-ville compte des charges de trafic de l’ordre de 5'000 véhicules par jour.

Quelques 153'000 déplacements de personnes ont été recensés par jour en transports individuels (TI) et collectifs (TC), dont :

  • 93'000 en échanges (13% TC et 87% TI)
  • 20'000 en transit (10% TC et 90% TI)
  • 40'000 en internes (7% TC et 93% TI)


Dans l’ensemble de ces déplacements, la part modale des transports collectifs est assez basse.

En ne considérant que les déplacements internes et en échange sur la ville de Nyon, la répartition modale est de 61% en voiture, 10% en transports publics et 29% en modes doux (marche à pied et vélo).

Parts modales actuelles et projetées

Cliquer sur l'illustration ci-contre (source: OFS – Micro-recensement 2000 et comptages Transitec 2007).

Effets des projets de développement urbanistique

L’évolution des déplacements des personnes ou du trafic a été abordée d’une part d’après des scénarios de développement de la ville et de l’agglomération qui sont :

  1. Tous les plans de quartier planifiés par le Plan Directeur Communal de Nyon (PQs Nyon).
  2. PQs Nyon plus les quatre Installations Commerciales à Forte Fréquentation (ICFF), dont deux à Nyon (En Gravette et Martinet).
  3. PQs Nyon, plus les ICFFs, plus les développements prévus par le SDAN (Schéma Directeur de l’Agglomération Nyonnaise) pour les communes d’Eysins et de Prangins;

et d’autre part en considérant l’aménagement du réseau routier avec la réalisation de la Grande Ceinture ou RDU (Route de Distribution Urbaine) et la liaison de la route de Divonne à la route de l‘Etraz (Petite Ceinture), et les mesures de modération de trafic prévues sur la plate-forme Gare.

En tenant compte de tous les potentiels de développement susmentionnés - réalisables d’ici au moins 20 ans (scénario 3) -, on peut compter avec un accroissement de 40% à 50% des déplacements motorisés en Ville de Nyon.

Avec un tel développement et sans aménagement routier, il est impossible de respecter la qualité de l’air et les limites de nuisances sonores pour une grande partie des quartiers de la ville.

La réalisation de la RDU devrait offrir des conditions de trafic probablement admissibles, quoi que plus difficiles qu’aujourd’hui. Du point de vue environnemental, la RDU permettrait de maintenir la qualité de l’air actuelle, et une répartition du trafic dans des zones moins sensibles au bruit.

En aménageant la RDU et la liaison de la route de Divonne à la route de l‘Etraz, aucune amélioration n'est à attendre du point de vue de la qualité de l’air. Par contre, les aménagements de modération de trafic de la Place de la Gare et de la liaison de la route de Divonne à la route de l‘Etraz apportent des améliorations notables en terme de bruit pour les quartiers de la Gare et de la route de St-Cergue, mais péjorent les riverains sur la route de Divonne et de l’Etraz.

Synthèse et engagements nécessaires

Le développement prévu n’est certainement pas envisageable sur le réseau routier actuel.

La réalisation de la RDU apporte des gains appréciables du point de vue du fonctionnement du
réseau routier. Toutefois des problèmes restent pendants :

  • des charges de trafic encore trop importantes sur la partie Nord-Ouest de la Ville de Nyon ;
  • une jonction autoroutière complètement saturée ;
  • des problèmes locaux liés à la route de St-Cergue, et à la desserte des importants plans de quartiers qui s’y raccordent ;
  • des gains nettement moins évidents en termes d’environnement
     

Le premier tronçon de la liaison de la route de Divonne à la route de l‘Etraz, associée à la RDU, s’avère indispensable pour désenclaver des quartiers à fort potentiel de développement. Son tronçon Est doit être mis en relation avec la volonté de décharger le centre-ville.

Conclusions

Les conditions posées pour rendre possible les développements envisagés sont de tenter de diminuer le trafic individuel pour les futurs développements (20 à 25%), et de réduire le trafic généré par les habitants et emplois actuels (10 à 15%).

Il s’agit d’un objectif ambitieux qui peut être atteint par la mise en oeuvre conjointe et rigoureuse d’un ensemble de mesures liées aux déplacements des personnes.

Pour y parvenir, la Municipalité a décidé de se doter d’une stratégie globale dans le domaine de la mobilité, du stationnement, d’accès au centre ville, qui inclura les transports publics et la promotion de la mobilité douce. L’élaboration de cette stratégie globale constitue un élément essentiel des priorités de la législature 2006 - 2011 pour atteindre une mobilité durable; cette dernière a été plébiscitée dans le cadre du processus participatif appelé COMPANYON.

Contact

Travaux et environnement

Chemin du Bochet 8
CH-1260 Nyon

Tél. +41 22 363 82 41
Fax +41 22 363 82 44
Contact par email


Horaires

Lundi-jeudi
8h - 12h et 13h30 - 17h
Vendredi
8h - 12h et 13h30 - 16h30


Info déchets
0800 451 452

Le numéro gratuit pour toutes vos questions sur les déchets, du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 14h à 16h30, sauf le mercredi.


Plan de situation

Plan d'accès


Train
Nyon/St-Cergue/Morez, arrêt L'Asse, puis environ 11 minutes à pied