Ville de NyonNyon Région Tourisme

Offres aux habitantsPlus d'infos

Voyagez à prix réduit avec la carte journalière de transport

Plus d'infoPlus d'infos

Achetez un vélo ou un scooter électrique et recevez jusqu'à 500.-

Plus d'infosPlus d'infos

Énergie renouvelable: soutien aux initiatives privées

Plus d'infosPlus d'infos

Lutte contre le bruit

Le bruit est une sensation auditive désagréable. Le son est un phénomène physique. C’est une variation rapide de la pression atmosphérique qui se propage sous forme d'ondes sonores. Le niveau de pression acoustique s'exprime en décibels (dB). L'évaluation des bruits peut se révéler complexe. Les facteurs qui déterminent la façon dont un son est perçu par l'oreille humaine sont nombreux (intensité, fréquence, répétitivité...).

Bruit et santé
A l'exception de niveaux sonores très élevés, qui provoquent directement des lésions auditives, la relation entre cause et effet est difficile à prouver. La gêne varie fortement d'une personne à l'autre et dépend considérablement d'aspects non acoustiques. Le  rapport entre la cause (son) et l'effet (réaction) n'est pas direct; il est considérablement influencé par des facteurs modérateurs tels que l'attitude personnelle face aux sons, les rythmes biologiques ou les caractéristiques sociales.

Principaux effets du bruit 

Effets physiologiques

Effets psychologiques

Lésions auditives

Gêne

Troubles des fonctions végétatives

Stress, nervosité, tension

Problèmes cardiovasculaires

Abattement

Augmentation de la pression sanguine

Troubles de la communication

Diminution de la profondeur du sommeil

Baisse de productivité

Maux de tête

Irritabilité

 

Symptômes psychosomatiques

 

 

Effets sociaux

Effets économiques

Difficultés de communication

Niveau des loyers et des prix immobiliers

Jugement porté sur les autres

Coûts de la protection contre le bruit

Diminution de l'esprit d'entraide

Coûts de la santé

Agressivité

Pertes de production

Ségrégation sociale (ghettos de bruit)

Coûts de l'aménagement du territoire



Bruit et circulation routière
Au total, près de 25% de la population suisse est exposée à des niveaux sonores gênants et environ 10% de la population à des niveaux sonores dépassant les valeurs limites admissibles.

Les mesures d’assainissement doivent être prises prioritairement à la source du bruit (au niveau de la route, des véhicules…). Puis sur le chemin de propagation (ouvrages antibruit). Ce n’est que si ces deux premières mesures s’avèrent insuffisantes ou impossibles à mettre en œuvre, qu’il faudra agir sur le lieu d’immission, c’est-à-dire au point récepteur (pose de fenêtres insonorisantes).

Pour le canton de Vaud, l’assainissement doit être entrepris, d’une part, par le canton (routes cantonales hors traversée de localité) et, d’autre part, par les communes (routes cantonales en traversée de localité et routes communales).

A Nyon, l’exemple de la roue d’Oulteret
Depuis 2004, la ville de Nyon mène avec les services cantonaux un essai pilote à la route d’Oulteret. Pour y réduire les nuisances sonores des routes, des revêtements phono-absorbants sont mis en œuvre. ne usure du revêtement est certes mesurée, mais le phono-absorbant réduit de plus de 1.5 dB(A) le bruit généré par un revêtement ordinaire, soit l’équivalent d’une baisse de trafic de l’ordre de 30%.

Le suivi annuel se poursuit. Il permettra de contrôler le vieillissement et l’efficacité de ce revêtement. Ce type de matériau est posé sur toutes les routes importantes, dès que ces dernières doivent être rénovées.

Du point de vue de l’aménagement du territoire
Afin de prévenir les nuisances sonores et protéger la population, chaque parcelle est caractérisée par l’attribution d’un degré de sensibilité attribué en fonction de l’affectation de la zone.

Ce degré de sensibilité implique des règles strictes en matière de dispositions constructives dans la mesure où les nuisances tolérées (le niveau de bruit admis) varient tenant compte du degré de sensibilité attribué 
 

Degré de sensibilité Affectation

I

Zones requérant une protection accrue contre le bruit, p.ex. zones ayant spécialement besoin de tranquillité

II

Zones où n’est autorisée aucune entreprise gênante, p.ex. zones d’habitation

III

Zones où sont autorisées des entreprises moyennement gênantes, p.ex. zones artisanales et zones mixtes

IV

Zones où sont autorisés des entreprises fortement gênantes, p.ex. zones industrielles



 

 

 

 

 

 

 

 

Les chantiers
Les chantiers impliquent des nuisances induites par les machines et le trafic de chantier.

Le responsable de chantier est tenu de prendre les mesures à titre préventif pour réduire les nuisances sonores dans l’organisation et l’exploitation de chantier.

Contact

Travaux, environnement et mobilité

Chemin du Bochet 10
CH-1260 Nyon

Tél. +41 22 316 47 50
Fax +41 22 316 48 39
Contact par email


Horaires

Lundi-jeudi
8h - 12h et 13h30 - 17h
Vendredi
8h - 12h et 13h30 - 16h30
(horaires du bureau)


Interventions urgentes STEP
Service de piquet
Tél. +41 79 478 97 02


Contacts complémentaires

Administratif
Patricia Blum
Tél. +41 22 316 47 53

Port - secrétariat
Eléonore Johnson
Lundi - mardi - jeudi - vendredi 8h - 12h
Tél. +41 22 316 47 54

Secteur travaux
Jean-Marc Favre
Tél. +41 22 316 47 60

Entretien du domaine public - Voirie
François Dousse
Tél. +41 22 316 48 52

Secteur environnement
Güner Sengul Juranville
Tél. +41 22 316 47 70

Déchets urbains et propreté urbaine
Michel Magnin
Tél. +41 22 316 48 75

Station d’épuration
Patrice Blanc
Tél. +41 22 316 47 85


Plan de situation

Plan d'accès


Train
Nyon/St-Cergue/Morez, arrêt L'Asse, puis environ 11 minutes à pied