Ville de NyonNyon Région Tourisme

Offres aux habitantsPlus d'infos

Voyagez à prix réduit avec la carte journalière de transport

Plus d'infoPlus d'infos

Achetez un vélo ou un scooter électrique et recevez jusqu'à 500.-

Plus d'infosPlus d'infos

Énergie renouvelable: soutien aux initiatives privées

Plus d'infosPlus d'infos

Le pigeon des villes

Le pigeon des villes est la forme domestique du pigeon biset.
Le pigeon des villes est la forme domestique du pigeon biset.
© CC par Aigledeyres
Travaux et environnement

Le pigeon des villes - forme domestique du pigeon biset - a conquis la plupart de nos agglomérations. C’est l’une des espèces commensales de l’homme les mieux adaptées à l’environnement urbain. Les deux sexes ont un plumage identique, très variable dans sa coloration. Le pigeon domestique est omnivore. Il consomme des graines, des petits fruits, des pousses de végétaux, ainsi que toutes sortes de détritus. C’est un oiseau opportuniste qui profite des déchets laissés par l’homme.

Les couples de pigeons se forment pour la vie et sont fidèles à leur site de nidification. La reproduction a lieu durant toute l’année, mais est moindre lors de la mue au mois d’octobre. Le nid est formé d’une coupe lâche, construit avec des branchages, des débris végétaux, des plumes, etc. Un couple de pigeons peut avoir 7 à 9 nichées par an, ce qui représente jusqu’à 12 jeunes par couple et par année. Les jeunes s’établissent souvent à proximité du lieu de leur naissance. Cependant, des études montrent qu’environ 95% de ces derniers meurent au cours de la première année.

 

Données biométriques

Nidification
  • Longueur: 30 cm
  • Envergure: 60 cm
  • Poids: 400 g en moyenne
  • Longévité: 8 ans environ
  • Nid: dans un trou de mur ou recoin de bâtiment
  • Epoque de la ponte: presque toute l’année
  • Nombre d’œufs: 2 œufs
  • Incubation: 16 à 19 jours
  • Séjour au nid: 28 jours
  • Envol des jeunes: 30-35 jours
  • Reproduction: dès 6 mois

 

La cohabitation avec le pigeon

Le pigeon des villes (Columba livia domestica) est le descendant du véritable pigeon biset sauvage qui est devenu extrêmement rare en Europe. L’adaptation de ce colombidé sédentaire à des situations de vie difficile est particulièrement développée. La forme domestique est originaire d’Europe et a colonisé toutes les villes du monde. Le pigeon est dépendant de la présence de l’homme, notamment pour la nourriture et la nidification. Toutefois, le nombre de pigeons qui ont conquis nos villes et villages est parfois si important qu’il est considéré comme une nuisance. L’explosion des populations en milieu urbain est due essentiellement à la nourriture distribuée volontairement ou involontairement par les citadins.

Nuisances et risques sanitaires
Les pigeons des villes provoquent de nombreuses nuisances, surtout en cas de surpopulation. Les fientes laissent des salissures indésirables et peuvent provoquer de fortes dégradations sur les bâtiments et monuments à cause de leur acidité. Les roucoulements occasionnent des dérangements sonores pour les habitants (voir la page gestion des pigeons).

D’autre part, les pigeons peuvent être porteurs de certaines maladies ou parasites, tels que l’ornithose ou la salmonellose. Les fientes ont un pouvoir allergène et peuvent également représenter un risque pour la santé des personnes sensibles.

La gestion des  pigeons
De nombreuses méthodes ont été testées pour tenter de réguler les populations de pigeons dans les villes. La mise en place de mesures actives, tels tir, empoisonnement, capture, répulsifs olfactifs ou acoustiques, pose de piques, fils ou filets, se sont avérés peu fiables, voire inutiles. La distribution de graines anticonceptionnelles est d’une efficacité limitée. Les pigeonniers représentent l’une des meilleures solutions pour limiter l’expansion des pigeons pour autant qu’ils soient accompagnés de mesures complémentaires ciblées. Les mesures mises en place respecteront toujours la loi fédérale sur la protection des animaux mise à jour le 1er septembre 2008 (LPA).

A ne pas confondre!
Le pigeon ramier est le cousin du pigeon domestique. Il diffère de par une taille plus grande (longueur 40 cm et envergure 74 cm pour un poids moyen d’environ 500 g). Il est clairement identifiable par sa couleur gris-bleutée et ses taches blanches au niveau du cou et du bord de l’aile. De plus, en général, il n’évolue pas dans le même milieu que le pigeon des villes : il fréquente surtout les campagnes, ainsi que les parcs et jardins. Il niche principalement dans des arbres.

Contact

Travaux, environnement et mobilité

Chemin du Bochet 10
CH-1260 Nyon

Tél. +41 22 316 47 50
Fax +41 22 316 48 39
Contact par email


Horaires

Lundi-jeudi
8h - 12h et 13h30 - 17h
Vendredi
8h - 12h et 13h30 - 16h30
(horaires du bureau)


Info déchets
0800 451 452

Le numéro gratuit pour toutes vos questions sur les déchets, du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 14h à 16h30, sauf le mercredi.


Plan de situation

Plan d'accès


Train
Nyon/St-Cergue/Morez, arrêt L'Asse, puis environ 11 minutes à pied