Ville de NyonNyon Région Tourisme

Offres aux habitantsPlus d'infos

Voyagez à prix réduit avec la carte journalière de transport

Plus d'infoPlus d'infos

Achetez un vélo ou un scooter électrique et recevez jusqu'à 500.-

Plus d'infosPlus d'infos

Énergie renouvelable: soutien aux initiatives privées

Plus d'infosPlus d'infos

10 - 18 ans: petit mémento à l’usage des parents

Documents à télécharger
Enfance, logement et cohésion sociale - juillet 2017
L’enfant, en grandissant, profite de plus grandes libertés. Il vit alors de nouvelles expériences. Pour l’aider à grandir et le préserver, mais aussi pour soutenir les parents dans leur mission éducative, les pouvoirs publics ont édicté des lois. Elles constituent des repères essentiels, dont une sélection est rassemblée dans ce guide.
  • ALCOOL
    La loi interdit de vendre ou d’offrir de l’alcool aux jeunes de moins de 16 ans.
    Bière et vin: vente et remise possibles dès 16 ans. 
    Alcopops, premix, cocktails, apéritifs et boissons distillées : vente et remise possibles dès 18 ans.
     
  • DROGUES
    La loi interdit la production, la remise, la vente, l’achat et la consommation de toutes les drogues, qu’elles soient dites «douces» (chanvre, herbe, marijuana, cannabis, etc.), synthétiques (ecstasy, etc.) ou dures (cocaïne, etc.). Informations, conseils et consultations: Centre d’aide et de prévention (Le Cap) 021 721 41 51.
    Les drogues sont clairement reconnues comme dangereuses pour la santé. Leur attrait pouvant commencer tôt, il faut être attentif aux signes qui indiqueraient un début de consommation (démotivation, absentéisme scolaire, etc.).
     
  • ETABLISSEMENTS PUBLICS
    Un jeune de moins de 16 ans, non accompagné de l’un des parents ou du représentant légal, n’a pas accès aux cafés, restaurants, tea-rooms, bars, pubs et discos, sauf s’il est muni d’une autorisation écrite. Cette autorisation ne peut être accordée que:
    – jusqu’à 18h entre 10 et 12 ans.
    – jusqu’à 20h entre 12 et 16 ans.
    L’autorisation doit être datée et signée, avec nom, adresse et n° de tél. des parents, nom et date de naissance de l’enfant, ainsi que le nom de l’établissement qu’il est autorisé à fréquenter.
    Les salons de jeux et les cybercentres sont interdits aux moins de 16 ans, sauf s’ils sont accompagnés de l’un des parents ou du représentant légal.
    Les jeunes de moins de 18 ans ne sont pas autorisés à fréquenter les night-clubs.
    Beaucoup d’établissements de nuit sont considérés comme des night-clubs!
     
  • TABAC
    La vente de tabac à des mineurs est interdite.
    Le règlement scolaire vaudois précise que «les élèves ne consomment pas de boissons alcooliques et ne fument pas».
    La consommation de tabac nuit gravement à la santé. Plus le premier contact avec le tabac est précoce, plus le risque de dépendance augmente.
     
  • SORTIES NOCTURNE
    Il est interdit aux jeunes de moins de 16 ans non accompagnés d’un parent ou d’une personne responsable et non libérés de la scolarité obligatoire de sortir seuls le soir après 22 heures.
    Lorsqu’ils sont autorisés par leurs parents à rentrer seuls à une heure plus tardive (cinéma, activités associatives, etc.), les jeunes doivent rejoindre immédiatement leur lieu de domicile. Pour le cinéma, les mineurs non-accompagnés sont tenus de respecter les âges légaux d’admission. S’ils sont accompagnés de l’un des parents ou du responsable légal, il leur est possible de voir le film dont l’âge légal est de deux ans supérieur au leur.
     
  • INFRACTIONS ET VIOLENCES
    Un enfant, un adolescent ou un adulte peut être sanctionné par la justice s’il commet les infractions suivantes, ou s’il y participe : 
    – dommages à la propriété, vandalisme, tags, etc.,
    – resquille dans les transports publics,
    – vol, recel, vol en bande, vol avec violence, etc.,
    – racket, menace, agression sexuelle, etc.,
    – coups intentionnels, blessures par négligence, bagarres, participation à une rixe, etc.,
    – agression verbale (insulte) ou physique.
    Si un mineur est victime de racket ou d’agression sexuelle, il est important qu’il en parle à ses parents ou à un adulte et qu’il soit pris au sérieux. En outre, il est indispensable de signaler de telles agressions à la police municipale (022 799 17 17), afin de ne pas les laisser impunies.
     
  • ARMES
    Les armes à feu sont interdites aux mineurs (fusils, armes de poing, etc.). Le port de couteaux automatiques et de couteaux papillon est interdit, dès qu’ils mesurent plus de 12 cm ouverts avec une lame dépassant 5 cm. Les engins conçus pour blesser (poing américain, matraque, nunchaku, etc.) sont strictement interdits. L’usage volontaire, pour blesser, d’objets courants (batte de base-ball, cutter, bouteille, etc.) est également interdit.
    Selon le règlement scolaire vaudois, les élèves n’apportent aucun objet dangereux à l’école.
     
  • VOIE PUBLIQUES
    Les mineurs sont soumis aux mêmes règles que les adultes en ce qui concerne le comportement en rue. Sur la voie publique, le règlement de police interdit notamment:
    – de cracher et d’uriner,
    – de se livrer à des jeux dangereux,
    – de jeter des papiers, débris ou autres objets.
    Il est recommandé aux adultes et aux plus jeunes d’être munis d’une pièce d’identité.
Etre parent: un rôle essentiel

Les enfants et adolescents, jusqu’à leur majorité (18 ans), sont sous la responsabilité de leurs parents, ou du représentant légal qui en a la charge. Ce guide n’offre aucune recette toute faite. Il vise simplement à rappeler aux parents ce que disent les lois relatives aux mineurs. Ce dépliant aide à fixer des repères et à nourrir le dialogue indispensable à la mise en place de règles éducatives, en prenant en compte les devoirs et les droits des enfants.

Etre parent n’est pas toujours facile et la lecture de ces quelques rappels peut soulever bien des interrogations. Pour en parler, il est toujours possible de se tourner vers les professionnels dans les domaines scolaire, social ou éducatif, vers la police, le service de protection de la jeunesse ou vers diverses associations ou institutions. Deux numéros de téléphone peuvent également faciliter ces démarches.

Adresses utiles

  • Service des affaires sociales, éducation et jeunesse de la Ville de Nyon (coordonnées ci-contre). A noter que des exemplaires imprimé du mémento à l'usage des parents est à votre disposition dans plusieurs langues  auprès de ce service.
  • Telme, un service de Terre des hommes. Appui éducatif et soutien psychologique, accueil des parents et des jeunes à Lausanne, sur rendez-vous : 021 324 24 15. Réponses aux questions arrivant sur le site www.telme.ch.
Références juridiques abrégées
CC art 272 ; LADB art. 50 et 51 ; RADB art. 40 ; CP art. 82 à 99, 111 à 115, 117 à 136, 177, 180 à 194, 221 à 226 ; LF sur l’alcool art. 41 ; Rgt d’application loi scolaire VD art. 176 et 180 ; LSup, art. 19 ; RGP art. 38, 74 et 105 ; LTP art. 51 ; Loi VD sur les armes, art. 24 ; LArm art. 8 et 9 ; Loi sur le cinéma, les vidéogrammes et les logiciels de loisirs VD, art. 7, 8 et 9; LEAE art. 73 et 74; Règlement de Police de Nyon art. 28/2; Convention ONU relative aux droits de l’enfant; Jurisprudence du TF ; www.police.vd.ch.

Contact

Enfance, logement et cohésion sociale

Rue des Marchandises 17
Case postale 1395
CH - 1260 Nyon

Tél. +41 22 316 40 60
Contact par email


Horaires

Lundi
14h - 19h
Mardi - mercredi - jeudi
8h - 11h30 et 14h - 17h
Vendredi
8h - 16h non-stop


Contacts complémentaires

Responsable de l'équipe jeunesse
Anne-Catherine Crisinel Merz
Tél. +41 22 316 41 05

Travailleurs sociaux
Christiane Piazzini
Tél. +41 (0)79 211 02 74
Nathalie Cauvin
Tél. +41 (0)79 773 81 18
Gea Bonetti
Tél. +41 (0)79 675 31 68
Benzo Sarate
Tél. +41 (0)79 849 53 37
Christophe Vallar
Tél. +41 (0)79 369 07 86


Plan de situation

Plan d'accès


Bus
Toutes les lignes, arrêt Gare