Ville de NyonNyon Région Tourisme

Offres aux habitantsPlus d'infos

Voyagez à prix réduit avec la carte journalière de transport

Plus d'infoPlus d'infos

Achetez un vélo ou un scooter électrique et recevez jusqu'à 500.-

Plus d'infosPlus d'infos

Énergie renouvelable: soutien aux initiatives privées

Plus d'infosPlus d'infos

Autorités



Bourgeoisie d'honneur

Administration générale - 3 février 2015

Sur proposition de la Municipalité, le Conseil communal peut accorder gratuitement et à titre honorifique la bourgeoisie d'honneur à un Suisse ou à un étranger qui a rendu des services ou qui s'est distingué par des mérites exceptionnels.

La bourgeoisie d'honneur est personnelle et intransmissible. Elle n'a pas les effets d'une naturalisation et n'est pas inscrite dans les registre de l'Etat civil.

A ce jour, la bourgeoisie d'honneur a été conférée à onze personnes.

Bourgeois d'honneur

André Borschberg – 2015
Après douze ans de recherches et de développements, le projet suisse Solar Impulse est entré en 2010 dans l’histoire de l’aéronautique en créant l’unique avion, d’une autonomie illimitée, capable de voler de jour comme de nuit sans carburant, donc sans produire de pollution durant ses déplacements. Son prochain objectif est la réalisation en 2015 du premier tour du monde en avion solaire. Initiée par deux Vaudois, Bertrand Piccard et André Borschberg, cette aventure est un défi humain et écologique à l’échelle planétaire. Directeur général, co-fondateur et pilote de Solar Impulse, André Borschberg réside à Nyon depuis 1987. Unanimement reconnu dans les domaines de la recherche et de l’aéronautique, il a déjà laissé sa trace dans l’histoire de l’aviation solaire en battant huit records du monde (distance, altitude et durée de vol).

Ethenoz-Damond Gabrielle – 2009
Active depuis toujours sur la scène politique et sociale, peu après avoir acquis le droit de vote et d'éligibilité, elle entre au Conseil communal en novembre 1960. Elle en est la première femme, elle le préside en 1965. Elle devint aussi l'une des premières femmes députées au Grand Conseil du canton de Vaud, en 1962. La Municipalité honore Gabrielle Ethenoz de la Bourgeoisie pour son engagement dans la vie politique depuis 50 ans, ainsi que ses luttes militantes pour le droit de vote et la cause des femmes.

Forel, Armand – 2002
Médecin généraliste, il a placé sa vie sous le combat de la défense des droits sociaux envers les plus démunis. Il est célèbre pour avoir soigné sans rétribution les pauvres de la région. En tant que élu, il participe ardemment à la politique locale. La Municipalité l'honore de la Bourgeoisie pour son activité professionnelle et sociale.

Glasson, Bernard – 2002
Ancien Professeur de pharmacologie. Féru d'histoire, il a œuvré sans relâche pour la conservation du patrimoine archéologique nyonnais. Ardent défenseur des musées de la cité, il s'est battu pour leur développement. A son actif, on lui doit la création du dicastère de la Culture ainsi qu'un riche parcours politique au sein de la Municipalité et de diverses associations locales. Son dévouement fut récompensée par la remise de la Bourgeoisie d'honneur en 2002.

Pélichet, Edgar – 1980
Après une brillante carrière d'avocat, il se lance dans des études d'histoire. Il devient archéologue cantonal et conservateur du Musée historique et des porcelaines de Nyon. Son implication dans la vie politique et associative de la cité était de tous les instants. La Municipalité lui décerna la Bourgeoisie d'honneur en 1980.

Cortot, Alfred – 1950
Pianiste de renom international, Alfred Cortot n'a jamais oublié sa ville de Nyon, qui en reconnaissance lui attribua la bourgeoisie d'honneur en 1950. Un buste à son image fut érigé dans les jardins du Bourg-de-Rive en 1964 et une avenue porte son nom.

Juillerat-Chasseur, Charles – 1818
A l'époque ministre de l'évangile suisse, il fut appelé à remplacer pour cause de maladie le premier pasteur de Nyon. En conséquence la Municipalité lui octroya la bourgeoisie et ainsi s'assurer de ses services de pasteur suffragant.

Pasteur, Pernette Marthe – 1794
D'origine genevoise, elle quitta cette ville pour se réfugier à Nyon en 1794. Elle remit une somme d'argent importante à la Bourse des pauvres de la ville pour créer une fondation. Cette fondation était dédiée à l'instruction des jeunes. Pour lui prouver sa reconnaissance la ville de Nyon lui offrit la bourgeoisie.

De l'Espinasse, Charles-David – 1782
Ce physicien d'origine anglaise et membre de la Société royale des sciences de Londres, reçut la bourgeoisie pour ses mérites. Il a attiré plusieurs personnalités étrangères et locales dans son cabinet de physique expérimentale. Il a aidé des malheureux infirmes au moyen de sa machine électrique et fait preuve de charité pour des œuvres nyonnaises.

Vulliet, Jean-Jacques – 1777
La bourgeoisie fut décernée au médecin et chirurgien Jean-Jacques Vulliet pour le remercier publiquement des services rendus dès 1759 dans l'exercice de sa profession et afin de s'attacher ses services à l'avenir.

Fontanes, Jacques – 1719
Avocat de profession, il obtînt gratuitement la bourgeoisie de Nyon en reconnaissance de son travail de défense pour la Noble bourgeoisie de Nyon lors de procès avec les communes d'Eysins et Signy. 

Contact

Administration générale et relations extérieures

Place du Château 3
Rez-de-chaussée
Case postale 1112
CH-1260 Nyon

Tél. +41 22 316 40 00
Fax +41 22 316 40 39
Contact par email


Horaires

Lundi
14h - 19h
Mardi - mercredi - jeudi
8h - 11h30 et 14h - 17h
Vendredi
8h - 16h non-stop


Naturalisation

Accueil des candidats à la naturalisation sur rendez-vous uniquement: Lundi
14h - 18h30
Mercredi - Jeudi
8h - 11h30 et 14h - 16h30
Vendredi
13h - 15h30


Plan de situation

Plan d'accès


Bus
Ligne 2, arrêt Saint-Martin
Ligne 5, arrêt Petit-Perdtemps