Ville de NyonNyon Région Tourisme

Offres aux habitantsPlus d'infos

Voyagez à prix réduit avec la carte journalière de transport

Plus d'infoPlus d'infos

Achetez un vélo ou un scooter électrique et recevez jusqu'à 500.-

Plus d'infosPlus d'infos

Énergie renouvelable: soutien aux initiatives privées

Plus d'infosPlus d'infos


Programme de législature: bilan intermédiaire encourageant

Ecouter
Envoyer à un ami
Print article
© Michel Perret
Municipalité de Nyon - 11 juin 2018
Un peu plus d’une année après la présentation de son programme de législature, la Municipalité relève l’avancement de nombreux projets : le Coeur de ville a entamé sa mutation avec ses trois aménagements temporaires, le commerce local et l’économie ont trouvé un soutien de poids grâce à l’engagement d’un Délégué à l’économie, l’accueil pré et parascolaire se développe et se densifie, alors que l’aménagement de la Grande Jetée préfigure l’évolution des rives du lac.

En mars 2017, la Municipalité dévoilait son ambitieuse feuille de route pour la législature en cours, avec ses cinq projets emblématiques (parc Perdtemps, centre multisports de Colovray, route de distribution urbaine, rives du lac, Musée du Léman), ainsi qu’une trentaine de projets prioritaires.

Si beaucoup de chemin reste à parcourir jusqu’à juin 2021, la Municipalité se réjouit d’ores et déjà des orientations prises et des projets déjà lancés. A commencer par les aménagements temporaires du Square Perdtemps (en service depuis l’été 2017), de la grande jetée (inauguration fin juin 2018), des places du Château (première étape à l’automne 2018) et de la Gare (été 2019), qui concrétisent d’une part la volonté municipale d’agir rapidement sur les espaces publics, en y associant la population, et d’autre part de préfigurer et de tester leurs évolutions dans le temps. Ces réalisations contribuent par ailleurs, de par leur localisation et l’animation qu’elles génèrent, à une première étape de mise en oeuvre du concept « coeur de ville », qui vise la redynamisation du centre de Nyon.

Le lancement de nombreux projets d’importance permet par ailleurs de constater que le cap est clair et tenu, même s’il est extrêmement ambitieux. Citons, parmi beaucoup d’autres, le lancement imminent des études pour le futur centre multisports de Colovray (dépôt à fin juin 2018 au Conseil communal), l’obtention de crédits pour l’étude de plusieurs mesures d’agglomération (passage inférieur Viollier, passerelle Nyon-Prangins et sentier Bois-Bougy), les travaux d’études qui débutent cet été pour la création d’un parking souterrain et d’un parc public à Perdtemps ou encore l’avancement du projet de construction d’un nouvel hôtel de police.

Ainsi, et même si d’autres dossiers – tels que la Maison de quartier qui a été refusée par le délibérant, le plan solaire ou la promotion de la formation – demanderont encore du temps et de l’énergie avant de pouvoir démarrer, la Municipalité est confiante en l’avenir, tout en étant parfaitement consciente de l’ampleur des défis qui l’attendent.